Cherbourg : que faire en cas d'accident nucléaire ?

Cherbourg : que faire en cas d'accident nucléaire ?

L’Etat s’apprête à distribuer une plaquette d’information à la population cherbourgeoise pour l’informer de ce qu’il convient de faire en cas d’accident nucléaire. La Manche libre 22 09 2014

Le port militaire de Cherbourg est aussi un port nucléaire. La construction et le démantèlement des sous-marins nucléaires sont deux activités industrielles à risque qu’il convient de prendre en compte au même titre que celles issues des centrales nucléaires. Pour cette raison, un Plan Particulier d’Intervention (PPI) prévoit, en cas d’accident, d’évacuer l’ensemble de la population dans un rayon de 2 kiomètres autour du port militaire. Vingt-quatre mille habitants des communes de Cherbourg, Equeurdreville et Tourlaville sont ainsi concernés.

Pour les informer, une plaquette intitulée « la maîtrise de la sécurité », éditée conjointement par le ministère de la Défense et par celui de l’Intérieur, est en cours de distribution auprès de 10 000 foyers.

On y apprend la manière dont la population sera avertie en cas d’accident, ce qu’il faut faire et la manière dont il faudra, le cas échéant, évacuer la zone.

Plus d’informations dans La Manche Libre de Cherbourg de cette semaine.

Voir aussi:

CotentinNucléaire3