Sep 27 2011

Fukushima: un niveau inconnu des humains ou des machines

Warren Binford de Salem Professeur dans l’Oregon: les radiations de Fukushima dépassent Tchernobyl : un niveau inconnu des humains ou des machines – violations des droits humains?

[…] TEPCO et le gouvernement japonais restent incapables de contrôler la situation d’urgence nucléaire, qui continue à se dérouler.

Les niveaux de rayonnement dépasse la catastrophe de Tchernobyl et maintenant ils atteignent un niveau  inconnu pour les humains ou les machines. Les fuites de rayonnement de l’usine de Fukushima Daiichi énergie nucléaire étaient si élevés en août, qu’ils dépassaient la capacité du matériel de surveillance de mesure maximale.

Les experts en radiations estiment que plus de 1 million de personnes mourront du rayonnement de Fukushima. […]

Malgré ces niveaux de  contamination radioactive qui mettent la vie en danger , la majorité des femmes enceintes et les enfants à Fukushima n’ont pas été évacués et ils occupent les installations qui ne sont pas sécuritaires. […]

L’Office des Nations Unies pour le Commissaire aux droits de l’homme devrait accepter l’invitation à enquêter sur la violation des droits des enfants à Fukushima […]

Warren Binford de Salem est professeur agrégé de droit à l’Université Willamette College of Law, où elle enseigne les droits internationaux des enfants. Auparavant, elle a vécu à Tokyo, au Japon. Elle peut être jointe à wbinford@willamette.edu.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*