«

»

Nov 25 2011

Le discours de N. Sarkozy sur le nucléaire : affirmations gratuites et arguments éculés

La question de l’énergie mérite mieux que les arguments

éculés du retour au Moyen-âge et à la bougie…

Stéphane Lhomme sur le site de l’Observatoire du Nucléaire: http://observ.nucleaire.free.fr/

Le discours de M. Sarkozy sur le nucléaire, prononcé ce vendredi depuis le site du Tricastin (Drôme), a été un festival d’affirmations gratuites, de lieux communs et de contradictions.

Ainsi, évoquant l’hypothèse que la France sorte du nucléaire, M Sarkozy a demandé « Devrions nous être le seul pays qui tourne le dos au progrès ?« , oubliant que la France est cernée par des pays qui ont rejeté l’atome ou décidé d’en sortir (soit de façon volontariste, soit en ne renouvelant pas les centrales arrivant en fin de vie) : Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie et Espagne.

…….

Par ailleurs, M Sarkozy a évoqué un supposé « consensus » en faveur du nucléaire dans la société française, oubliant que la construction des centrales a été contestée par des manifestations massives, lesquelles ont été réprimées à grand renfort de compagnies de CRS et de gaz lacrymogènes. Il s’agit là d’un bien curieux « consensus ».

D’autre part, alors que la question de l’énergie est des plus sérieuse, M Sarkozy s’est abaissé à utiliser les arguments les plus éculés, parlant de moyen-âge et évoquant le fameux et ridicule « retour à la bougie ». A nouveau, qui peut croire que Belgique, Allemagne, Suisse, Italie et Espagne s’éclairent à la bougie ? Mieux : M Sarkozy semble ignorer que ce sont ces pays qui, chaque hiver, exportent massivement de l’électricité vers la France qui s’est elle-même piégée dans l’impasse de l’option « centrales nucléaires  + chauffage électrique ».

……..

Il faut par contre signaler que M Sarkozy a fait UNE remarque de bon sens par rapport au projet de M Hollande de fermer 24 réacteurs nucléaires : « Si le nucléaire est vraiment si dangereux, ce ne sont pas 24 mais les 58 réacteurs nucléaires français qu’il faut fermer« . On ne saurait mieux dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*