Le Japon choisit la répression contre les lanceurs d’alerte et antinucléaires 

La répression du « secret » dans l’après-Fukushima au JaponLe 6 décembre 2014, la Diète japonaise a adopté la loi sur la protection des secrets d’État voulue par le Premier Ministre ultra-nationaliste et pro-nucléaire Shinzo Abe, malgré de nombreuses protestations et prises de positions contre cette loi, culminant en un rassemblement de dizaines de milliers de manifestants devant la Diète au moment du vote.  Sortir du nucléaire décembre 2014.

La ministre en charge du projet de loi, Masako Mori, a confirmé que la loi pourrait s’appliquer à l’industrie nucléaire japonaise, car les centrales sont une cible potentielle pour les terroristes. Sur son blog (http://blogs.mediapart.fr/blog/ yuki-takahata), la journaliste japonaise et militante antinucléaire Yûki Takahata analyse en détail cette loi.

http://www.sortirdunucleaire.org/Lanceurs-d-alerte-et-antinucleaires-le-Japon

http://leblogdejeudi.fr/la-repression-du-secret-dans-lapres-fukushima-au-japon/

Voir aussi…en France

http://leblogdejeudi.fr/stop-penalisation-du-mouvement-social/