«

»

Jan 23 2012

Recréations japonaises

40 microSv/h détectés à un mètre du sol radioactif  des écoles et habitations.

Une dose absorbée de 40 microSievert/heure à 1 mètre du sol correspond à un dépôt  moyen probable de 12,33 millions de Bq/m2 de Cesium137 -0,661 MeV-.

Ce dépôt est 22 fois supérieure aux 555000 Bq/m2 avec lesquels l’AIEA décrète une zone interdite…

Mais pour le Japon il ne s’agit que d’une simple aire de récréation-…

Cette dose à 1 mètre se situe probablement de fait entre un dépôt maximal de 74 millions de Bq/m2 d’un élément au rayonnement gamma peu énergétique tel que l’Uranium 238 (0,0495 MeV) et entre un dépôt minimal de 2,96 millions de Bq/m2 d’un radioélément de rayonnement gamma très énergétique tel quel le Cobalt 60 (2,55 MeV).

Rapportée à un ordre de grandeur moyen, cette dose de 40 microSievert/h-1 équivaut à 350 fois la dose artificielle orale admissible (0,114 microSievert/h-1, 11,416 microRem/h-1) et 70 fois la dose orale  naturelle et artificielle admissible (0,571 microSievert/h-1, 57,078 microRem/h-1).

Ref.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*